La Fondation de l’athlète d’excellence et Saputo récompensent plusieurs joueurs et joueuses de soccer!

Crédit photo : Chantal Mathieu — Groupe NH Photographe

 

Montréal, le 18 février 2020 – La Fondation de l’athlète d’excellence (FAEQ) et Saputo inc. ont célébré 20 ans de collaboration mardi, au Centre Nutrilait, en offrant un total de 150 000 $ à 51 étudiants-athlètes de talent dans le cadre de la 20e édition du Programme de bourses Saputo.

 

Ce qu’ils ont dit :
« Depuis déjà deux décennies, la Fondation de l’athlète d’excellence a le privilège de pouvoir compter sur l’appui de Saputo, qui reconnaît l’importance de soutenir les réussites académiques et sportives de nos meilleurs étudiants-athlètes. De voir notre mission soutenue de façon aussi importante et sur une aussi longue période par un commanditaire d’envergure est évidemment une grande source de fierté. D’autant que Saputo s’implique dans d’autres activités de la FAEQ, comme le Défi 808 Bonneville. »
– Claude Chagnon, président de la Fondation de l’athlète d’excellence

 

L’année 2020 en sera une très importante pour de nombreux boursiers Saputo, qui seront en quête de leur qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020. Parmi eux, notons les haltérophiles Tali Darsigny et Kristel Ngarlem, les plongeurs Meaghan Benfeito et Philippe Gagné, le gymnaste Félix Dolci, le judoka Étienne Briand, la poloïste Axelle Crevier et le kayakiste Pierre-Luc Poulin.

Parmi les autres boursiers Saputo qui se sont démarqués dans les derniers mois, notons entre autres Florence Brunelle en patinage de vitesse courte piste, vice-championne mondiale junior aux 500 m et 1500 m; Félix Auger-Aliassime en tennis, qui poursuit son parcours fort impressionnant; Justine et Chloé Dufour-Lapointe en ski acrobatique, sur le circuit des Coupes du monde et Frédérique Cigna, étudiante-athlète en natation des Carabins de l’Université de Montréal, qui a remporté le prix Leadership Gildan lors de la dernière Soirée officielle des bourses collégiales et universitaires 2019.

Des bourses de deux types ont été octroyées : 19 d’excellence académique soulignant les excellents résultats scolaires et 32 de soutien à la réussite académique et sportive pour encourager la conciliation du sport et des études.

 

Listes des boursiers et boursières en soccer

 

Nom Discipline Âge Montant Ville École
Mélina Descary Soccer 15 2000 $ Candiac Collège Français de Longueuil
Sofia Doheny Soccer 14 2000 $ Westmount Collège de Montréal
Ann-Stéphanie Fortin Soccer 16 2000 $ Sainte-Julie École secondaire De Mortagne
Audrey Chelsie François Soccer 16 2000 $ Laval École secondaire Saint-Gabriel
Magali Gagné Soccer 16 2000 $ Montréal (Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce) Collège de Montréal
Megane Gagnon Soccer 14 2000 $ Gatineau École secondaire Saint-Gabriel
Florianne Jourde Soccer 15 2000 $ Montréal (Le Plateau-Mont-Royal) École secondaire Antoine-de-Saint-Exupéry
Audrey Robert Soccer 15 2000 $ Mascouche École secondaire Saint-Gabriel
Rosalie Stabile Soccer 16 2000 $ Granby École secondaire De Mortagne
Élisabeth Tsé Soccer 17 2000 $ Québec (Neufchâtel) École secondaire Saint-Gabriel
Jefferson Alphonse Soccer 16 2000 $ Montréal (Anjou) École secondaire Édouard-Montpetit
Jean-Aniel Eclesiaste Assi Soccer 15 2000 $ Québec (La Cité-Limoilou) École secondaire Édouard-Montpetit
Maxime Bourgeois Soccer 17 2000 $ Granby Cégep à distance
Matthew Catavolo Soccer 17 2000 $ Laval École secondaire Lester B. Pearson
Benjamin Collins Soccer 18 2000 $ Montréal (Rosemont – La Petite-Patrie) Académie Blyth
Keesean Ferdinand Soccer 16 2000 $ Montréal (Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles) École secondaire Antoine-de-Saint-Exupéry
Tomas Giraldo Ortiz Soccer 16 2000 $ Montréal (Rosemont – La Petite-Patrie) École secondaire Antoine-de-Saint-Exupéry
Kwaba Junior Kabwe Soccer 17 2000 $ Saint-Hyacinthe Cégep à distance
Jeremie Omeonga Nkoy Soccer 17 2000 $ Longueuil (Saint-Hubert) Collège de Maisonneuve
Nathan-Dylan Saliba Soccer 16 2000 $ Longueuil Collège de Montréal

 

Profil des athlètes récompensé(e)s

 

Mélina Descary
15 ans (23 février 2004) – Candiac
Soutien à la réussite académique et sportive     2000 $

> Championne de la saison 2019 en LSEQ AAA dans la catégorie des 15 ans et moins avec l’AS Brossard
> Médaillée d’argent avec l’AS Brossard chez les 15 ans et moins aux Championnats canadiens de 2019 à Edmonton
> Étudie en 4e secondaire au programme sport-études du Collège Français de Longueuil
> Mélina est rapide, précise, physique et sait récupérer le ballon efficacement en tant que milieu de terrain. Elle travaille en ce moment à toujours garder une attitude positive pendant les matchs. Elle lorgne une place au sein de l’équipe du Québec des 16 ans et moins et le titre national des 17 ans et moins. Son but ultime est d’évoluer chez les professionnelles et elle aimerait ensuite travailler dans le domaine du sport, comme physiothérapeute ou journaliste, par exemple.

Sofia Doheny
14 ans (25 avril 2005) – Westmount
Excellence académique     2000 $

> Meilleure buteuse de la ligue de l’ARS Lac Saint-Louis en 2019 chez les 14 ans et moins avec 16 buts en autant de matchs
> A participé à un tournoi interprovincial contre l’Ontario avec l’équipe du Québec des 14 ans et moins en 2019
> Étudie en 3e secondaire au programme sport-études du Collège de Montréal et a maintenu une moyenne académique de 91 % à la première étape
> Sofia se démarque par sa compréhension du jeu, ses dribbles et sa capacité naturelle à marquer des buts. Son explosivité, sa défensive et ses frappes sont des aspects qu’elle cherche à améliorer. L’attaquante désire faire partie des différentes équipes du Québec et du Canada, puis jouer pour un club professionnel en Europe. Après sa carrière sportive, elle entend devenir architecte ou vétérinaire et voyager partout sur la planète.

Ann-Stéphanie Fortin
16 ans (16 mai 2003) – Sainte-Julie
Excellence académique     2000 $

> Gagnante du gant d’or pour la meilleure gardienne chez les 16 ans et moins en LSEQ AAA en 2019
> A participé à deux matchs amicaux contre le Mexique avec l’équipe canadienne des 17 ans et moins en 2019
> Étudie en 5e secondaire au programme sport-études de l’École De Mortagne et a maintenu une moyenne académique de 90 % à la première étape
> Gardienne de but, Ann-Stéphanie vole la vedette grâce à sa lecture du jeu et à ses sorties maîtrisées. Elle veut mieux exécuter ses sorties sur les centres aériens et passer plus efficacement le ballon à ses coéquipières. Elle veut être la gardienne titulaire de l’équipe nationale des 17 ans et moins au Championnat de la CONCACAF et à la Coupe du monde en 2020. Elle veut étudier dans les domaines de la santé ou de la science à l’université.

Audrey Chelsie François
16 ans (1er janvier 2004) – Laval
Excellence académique     2000 $

> Championne de la Coupe du Québec 2019 avec le CS Monteuil dans la catégorie des 18 ans et moins
> A participé à deux matchs amicaux contre le Mexique avec l’équipe canadienne des 17 ans et moins en 2019
> Étudie en 4e secondaire au programme sport-études de l’École Saint-Gabriel à Sainte-Thérèse et a maintenu une moyenne académique de 92 % à la première étape
> Audrey Chelsie excelle à un contre un et sait créer des chances de marquer avec sa pointe de vitesse. Elle cherche à parfaire son jeu du pied gauche, ses capacités cardiovasculaires et sa compréhension du jeu. Elle convoite des sélections dans les formations québécoises et canadiennes, jusqu’à participer à la Coupe du monde et aux Jeux olympiques. Conjuguer sport et études universitaires aux États-Unis est son plan, soit en médecine, en science du sport ou en psychologie.

Magali Gagné
16 ans (26 juillet 2003) – Montréal (Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce)
Excellence académique     2000 $

> Meilleure buteuse de la LSEQ AAA en 2019 chez 17 ans et moins avec 40 buts en 21 matchs
> Médaillée d’argent avec le Lakeshore SC chez les 17 ans et moins aux Championnats canadiens de 2019 à Charlottetown
> Étudie en 5e secondaire au programme sport-études du Collège de Montréal et a maintenu une moyenne académique de 83 % à la première étape
> Rapide et endurante, Magali peut dribbler une adversaire et ses frappes sont précises. Présentement, elle travaille l’aspect tactique de son jeu et sa gestion du stress. Après avoir pris part à deux camps nationaux l’année dernière, elle souhaite jouer à la Coupe du monde des 17 ans et moins en 2020. Elle rêve de faire partie de l’équipe canadienne senior et de bâtir sa propre compagnie pour aider les athlètes de haut niveau.

Megane Gagnon
14 ans (2 décembre 2005) – Gatineau
Soutien à la réussite académique et sportive     2000 $

> A participé à un tournoi interprovincial contre l’Ontario avec l’équipe du Québec des 14 ans et moins en 2019
> Présentement dans le processus de sélection pour l’équipe du Québec des 15 ans et moins
> Étudie en 2e secondaire au programme sport-études de l’École Saint-Gabriel à Sainte-Thérèse
> Megane affiche une bonne technique au pied et vision du jeu, ce qui lui permet d’être très créative. Son jeu du pied gauche est le principal point sur lequel elle s’attarde à l’entraînement. Le rêve de jouer pour le Canada aux Jeux olympiques et une équipe professionnelle anime celle qui espère être retenue pour le camp national d’avril prochain. Elle désire obtenir une bourse d’une université américaine et travailler dans le monde du sport, possiblement comme entraîneure.

Florianne Jourde
15 ans (5 novembre 2004) – Montréal (Le Plateau-Mont-Royal)
Excellence académique     2000 $

> Championne de la Coupe du Québec 2019 avec le CS Monteuil dans la catégorie des 15 ans et moins
> A participé à deux matchs amicaux contre le Mexique avec l’équipe canadienne des 17 ans et moins en 2019
> Étudie en 3e secondaire au programme sport-études de l’École Antoine-de-Saint-Exupéry à Montréal et a maintenu une moyenne académique de 87 % à la première étape
> Dotée d’une bonne vision du jeu, Florianne est très créative et a de la facilité à compléter ses actions. Elle parfait constamment sa technique et ses frappes de loin pour bien les cadrer. Faire partie de l’équipe nationale des 17 ans et moins au Championnat de la CONCACAF et à la Coupe du monde en 2020 est son principal but. Chercheuse ou avocate sont des métiers qui intéresse celle qui rêve d’avoir une bourse d’études aux États-Unis et d’évoluer chez les professionnelles.

Audrey Robert
15 ans (16 juin 2004) – Mascouche
Excellence académique     2000 $

> A participé à un camp d’identification de l’équipe canadienne des 17 ans et moins en 2019
> A participé à un tournoi interprovincial contre l’Ontario avec l’équipe du Québec des 15 ans et moins en 2019
> Étudie en 4e secondaire au programme sport-études de l’École Saint-Gabriel à Sainte-Thérèse et a maintenu une moyenne académique de 92 % à la première étape
> Leader naturelle sur un terrain, Audrey se démarque entre autres au tacle, en récupération de ballon et à un contre un. Son jeu aérien à l’attaque et à la défensive est à parfaire, ainsi que la précision de ses tirs au but. Elle souhaite être retenue au sein des différentes équipes du Québec, dont celle des Jeux du Canada en 2021. Ses buts ultimes restent de jouer aux Jeux olympiques et en Coupe du monde. Elle désire étudier en médecine, la radiologie l’intéressant particulièrement.

Rosalie Stabile
16 ans (17 février 2004) – Granby
Excellence académique     2000 $

> Médaillée d’argent avec l’AS Brossard chez les 15 ans et moins aux Championnats canadiens de 2019 à Edmonton
> Présentement dans le processus de sélection pour l’équipe du Québec des 16 ans et moins
> Étudie en 5e secondaire au programme sport-études de l’École De Mortagne et a maintenu une moyenne académique de 90 % à la première étape
> Rosalie est grande, un net avantage à la position de gardienne, et jouit d’une bonne technique de base. Elle désire améliorer sa préparation mentale, pour augmenter sa confiance et diminuer ses erreurs. Elle souhaite intégrer les différentes formations québécoises et canadiennes dans les années à venir. Étudier en médecine et jouer pour une université américaine sont deux rêves qu’elle caresse, de même que de porter les couleurs de l’équipe nationale senior.

Élisabeth Tsé
17 ans (7 décembre 2002) – Québec (Neufchâtel)
Excellence académique     2000 $

> A évolué avec le Dynamo de Québec en PLSQ-F, au niveau semi-professionnel, à l’été 2019
> A fait partie de l’équipe canadienne des 20 ans et moins qui a disputé trois rencontres amicales contre les formations anglaise et irlandaise en 2019
> Étudie en 5e secondaire au programme sport-études de l’École Saint-Gabriel à Sainte-Thérèse et a maintenu une moyenne académique de 88 % à la première étape
> Rapide et forte physiquement, Élisabeth jouit d’une belle technique et vision du jeu. Son jeu du pied gauche est présentement l’aspect auquel elle prête le plus attention. En 2020, elle désire aider le Canada à se qualifier pour la Coupe du monde des 20 ans et moins. Évoluer pour un club professionnel européen et remporter la Coupe du monde sont deux rêves qui animent celle qui est attirée par les sciences et les mathématiques.

Jefferson Alphonse
16 ans (12 juin 2003) – Montréal (Anjou)
Soutien à la réussite académique et sportive     2000 $

> Membre de l’équipe des 17 ans et moins de l’Académie de l’Impact de Montréal
> Étudie en 4e secondaire au programme sport-études de l’École Édouard-Montpetit à Montréal
> Combatif, Jefferson joue aussi bien de la gauche que de la droite et est un joueur polyvalent. Il veut parfaire son leadership, sa communication, sa vision du jeu et sa première touche de balle. Il aimerait faire sa place avec l’équipe des 19 ans et moins de l’Académie d’ici la fin de la saison. Décrocher un contrat avec un club professionnel est l’objectif ultime du défenseur central qui veut poursuivre ses études et devenir dentiste.

Jean-Aniel Eclesiaste Assi
15 ans (12 août 2004) – Québec (La Cité-Limoilou)
Soutien à la réussite académique et sportive     2000 $

> A participé à la première partie du camp d’entraînement de l’Impact de Montréal en janvier, à Orlando, alors qu’il n’est âgé que de 15 ans
> A participé au Championnat de la CONCACAF des 15 ans et moins avec l’équipe canadienne en 2019, a été le deuxième meilleur buteur du tournoi et a été choisi meilleur ailier gauche de la compétition
> Membre de l’équipe des 17 ans et moins de l’Académie de l’Impact de Montréal
> Étudie en 4e secondaire au programme sport-études de l’École Édouard-Montpetit à Montréal
> Jean-Aniel est rapide, agile, excellent dribleur et gère très bien ses émotions. Il entend désormais s’attarder à ses tirs au but et à sa première touche de balle vers l’avant. Il vise de gagner le championnat de la USSDA et la Coupe de la Development Academy (DA Cup) en 2020. Il rêve de gravir tous les échelons du soccer jusqu’à la signature d’un contrat chez les professionnels, puis de devenir entrepreneur.

Maxime Bourgeois
17 ans (4 juillet 2002) – Granby
Soutien à la réussite académique et sportive     2000 $

> Demi-finaliste au Championnat de la CONCACAF des 17 ans et moins avec l’équipe canadienne en 2019
> A atteint les quarts de finale de la Coupe de la Development Academy (DA Cup) avec l’équipe des 19 ans et moins de l’Académie de l’Impact de Montréal
> Étudie en sciences humaines, profil administration, au Cégep à distance
> Maxime anticipe bien les actions de ses rivaux et gagne souvent ses batailles à un contre un. Acharné et combatif, il cherche à améliorer sa prise de décisions à l’attaque quand il a le ballon. S’il rêve de revêtir l’uniforme de l’Impact de Montréal et de participer à la Coupe du monde de 2026, il entend aider l’équipe des 19 ans et moins de l’Académie à atteindre de nouveaux sommets en 2020. Il espère travailler dans un domaine lié à sa passion, le soccer, ou de lancer une entreprise vouée à la lutte aux changements climatiques.

Matthew Catavolo
17 ans (13 février 2003) – Laval
Excellence académique     2000 $

> A participé à la Coupe du monde des 17 ans et moins avec l’équipe canadienne en 2019
> Meilleure buteur de l’équipe des 17 ans et moins de l’Académie de l’Impact de Montréal la saison dernière
> Membre de l’équipe des 19 ans et moins de l’Académie de l’Impact de Montréal
> Étudie en 5e secondaire au programme sport-études de l’école Lester B. Pearson à Montréal et a maintenu une moyenne académique de 88 % en 4e secondaire
> Matthew affiche une belle technique, une grande explosivité et il joue de façon très efficace. Il désire maintenant être un peu plus agressif et gagner plus de duels à la défensive. Il se fixe comme objectif pour 2020 de s’entraîner avec les joueurs de l’Impact et d’apprendre le plus possible à leurs côtés. Évoluer avec un club de la MLS ou d’une ligue européenne est le but ultime de celui qui prévoit étudier dans le domaine des affaires pour éventuellement diriger sa propre entreprise.

Benjamin Collins
18 ans (6 janvier 2002) – Montréal (Rosemont – La Petite-Patrie)
Soutien à la réussite académique et sportive     2000 $

> A participé à la Coupe du monde des 17 ans et moins avec l’équipe canadienne en 2019
> Membre de l’équipe des 19 ans et moins de l’Académie de l’Impact de Montréal
> Étudie à distance à la Blyth Academy
> Rapide et puissant, Benjamin possède une belle technique de gardien et fait preuve de leadership en tant que capitaine adjoint. Sa préparation mentale reste à parfaire, pour être encore plus calme. Il souhaite remporter le championnat de la USSDA et la Coupe de la Development Academy (DA Cup) en 2020. Celui qui est intéressé par la chimie et la santé songe à devenir ingénieur biomédical et rêve à la Coupe du monde de 2026.

Keesean Ferdinand
16 ans (17 août 2003) – Montréal (Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles)
Soutien à la réussite académique et sportive     2000 $

> A participé à la première partie du camp d’entraînement de l’Impact de Montréal en janvier, à Orlando
> A participé à la Coupe du monde des 17 ans et moins avec l’équipe canadienne en 2019
> Membre de l’équipe des 19 ans et moins de l’Académie de l’Impact de Montréal
> Étudie en 5e secondaire au programme sport-études de l’École Antoine-de-Saint-Exupéry à Montréal
> Keesean jouit d’une bonne vision du jeu, sait se démarquer et bien contrôler le ballon. Il travaille à augmenter sa confiance en lui, mieux placer ses longs ballons et mieux cadrer ses tirs. En 2020, il vise la couronne du championnat de la USSDA et de s’entraîner régulièrement avec les joueurs de l’Impact. Il souhaite œuvrer dans le monde des médias une fois ses souliers à crampons remisés, mais pas avant d’avoir tenté sa chance du côté des professionnels.

Tomas Giraldo Ortiz
16 ans (8 mars 2003) – Montréal (Rosemont – La Petite-Patrie)
Excellence académique     2000 $

> A participé à la première partie du camp d’entraînement de l’Impact de Montréal en janvier, à Orlando
> A participé à la Coupe du monde des 17 ans et moins avec l’équipe canadienne en 2019
> Membre de l’équipe des 19 ans et moins de l’Académie de l’Impact de Montréal
> Étudie en 5e secondaire au programme sport-études de l’École Antoine-de-Saint-Exupéry à Montréal et a maintenu une moyenne académique de 94 % à la première étape
> Travaillant et humble, Tomas est un joueur complet, doué techniquement, tactiquement et mentalement. Ça ne l’empêche pas de constamment travailler divers aspect techniques et tactiques de son jeu. Ses grands rêves sont d’être un joueur professionnel reconnu au sein d’un des clubs les plus prestigieux de la planète et de jouer avec l’équipe nationale colombienne, lui qui s’est initié au soccer en Colombie.

Kwaba Junior Kabwe
17 ans (24 septembre 2002) – Saint-Hyacinthe
Soutien à la réussite académique et sportive     2000 $

> A atteint les quarts de finale de la Coupe de la Development Academy (DA Cup) avec l’équipe des 19 ans et moins de l’Académie de l’Impact de Montréal
> Étudie au programme tremplin DEC du Cégep à distance
> Toujours très impliqué, Junior compte sur un excellent jeu au pied pour réussir des passes complexes ou se sortir d’une situation corsée. Il accorde présentement une attention particulière à sa préparation mentale afin de rester bien concentré dans les matchs. S’il vie des trophées avec son équipe de l’Académie en 2020, il entend faire ses débuts chez les pros d’ici deux ans, puis poursuivre une carrière comme directeur général d’un club.

Jeremie Omeonga Nkoy
17 ans (7 juin 2002) – Longueuil (Saint-Hubert)
Soutien à la réussite académique et sportive     2000 $

> A participé à un camp de l’équipe canadienne des 17 ans et moins en 2019
> Membre de l’équipe des 19 ans et moins de l’Académie de l’Impact de Montréal
> Étudie en sciences humaines au Collège de Maisonneuve
> Jérémie fait preuve de sang-froid et sait rester bien concentré dans les moments cruciaux. Capable de dribler avec vitesse, il peaufine ses centres des deux pieds et ses enchaînements dans la zone de réparation. Défendre les couleurs de l’équipe canadienne des 20 ans et moins à court terme et celles d’une formation professionnelle à long terme sont les principaux buts de celui qui entend devenir entrepreneur ou chef d’entreprise.

Nathan-Dylan Saliba
16 ans (7 février 2004) – Longueuil
Soutien à la réussite académique et sportive     2000 $

> S’est qualifié pour les éliminatoires de la Coupe de la Development Academy (DA Cup) avec l’équipe de l’Académie de l’Impact de Montréal
> Membre de l’équipe des 17 ans et moins de l’Académie de l’Impact de Montréal
> Nathan-Dylan trouve rapidement des solutions au jeu de ses rivaux et joue bien des deux pieds. Il souhaite améliorer sa vitesse d’exécution et ses capacités cardiovasculaires. Son objectif immédiat est de jouer avec des joueurs plus âgés que lui le plus souvent possible. À plus long terme, il veut évoluer pour un club professionnel. Il aimerait être architecte et designer de mode tout en possédant sa propre marque de vêtements.

 

À propos de la Fondation de l’athlète d’excellence (FAEQ)  
Cette année, la FAEQ souligne ses 35 ans d’existence et de succès grâce à son approche personnalisée, sa rigueur de gestion et son rayonnement. En 2020, elle remettra près de 1 500 000 $ en bourses individuelles à environ 525 étudiants-athlètes de partout au Québec en plus de leur offrir des services d’accompagnement en termes d’orientation scolaire, de transition de carrière, de mentorat et de stages en entreprise. Trois événements ouverts au public et au profit de la FAEQ auront lieu en 2020 : L’Érabl’hier de demain avec Laurent Duvernay-Tardif le 7 avril à la Gare Windsor; le Défi 808 Bonneville les 18 et 19 septembre à Mont-Tremblant; et le Gala de la Fondation Bruny Surin le 2 octobre à la salle de bal Le Windsor. Infos au faeq.com.

 

– 30 –

 

Source :

Annie Pelletier
Directrice des communications et des partenariats
Fondation de l’athlète d’excellence
514-252-3171, poste 3538
annie.pelletier@faeq.com